Menu

XVème Rallye historique Monte Carlo

Sur les 306 concurrents engagés au XVème rallye historique de Monte Carlo, seuls 293 auraient du prendre le départ de l’épreuve monégasque, sur le port Hercule, treize concurrents ayant déclaré forfait avant le départ. Mais les conditions hivernales tant souhaitées ont semble-t-il disséminés quelques participants dans la descente pour le sud ; à la vue des résultats de la première spéciale, seuls 177 participants seraient arrivés à bon port, mais la nuit risque de nous apporter bien des surprises (et des réclamations !).

1ère étape Cette étape de concentration dans la neige et le froid a donc été fatidique pour un bon nombre d’entre eux. En même temps, 49 voitures étaient déjà parties depuis le dimanche 29 Janvier. Les 17 concurrents les plus fatigués étant bien évidemment ceux ayant pris le départ de Oslow, deux jours auparavant, à 9h du matin, pour plus de 2300 km, suivis de près par les 19 équipages de Varsovie qui ont quitté la capitale Polonaise vers 16h00, puis les 13 voitures au départ de Glasgow vers 17h00. Tous ces participants ont rejoint à Champagnole les 90 voitures qui prenaient le départ de Reims et sont parties hier soir de la place du Forum, aux alentours de 18h30. En effet, 5 CH (Langres, Champagnole, Annecy, Barcelonnette et Sospel) et 4 CP (Sézanne, Bar sur Aube, Saint Pierre de Chartreuse et Tende) ont jalonné le parcours des Rémois avant leur arrivée à Monaco en fin de matinée, ce mardi 31 janvier, où ils ont retrouvé les engagés Italiens et Espagnols qui étaient partis également la veille en fin d’après-midi. Au départ de la première spéciale de régularité reliant Sospel, le Col de Braus et Luceram, moins de 200 participants étaient donc présents. Selon nos dernières sources, certains ont eu la malchance de rencontrer un arbre couché en travers de la route, ou encore un camion de dépannage à contre-sens, mais aussi une transhumance de moutons… et il semble que bien d’autres mésaventures étaient au rendez-vous vus les résultats. Au terme de cette première journée, notre équipage phare, à savoir Damien Ancelin et Didier Buhot à bord de leur DS 21, arrive avec un excellent résultat, il se classe à la 5ème place du classement provisoire.

Subséquemment aux conditions météorologiques de la première journée qui ont entraîné bon nombre de difficultés de circulation, les organisateurs ont décidé d’annuler toutes les pénalités pour retard aux CH et aux CP, à partir de Tende pour les concurrents en provenance de Turin et Barcelone, et à partir d’Annecy le Vieux pour les voitures en provenance de Glasgow, Oslo, Varsovie et Reims. De plus, suite à la chute d’arbres sur le tracé de la première épreuve de régularité, cette unique spéciale de l’épreuve de concentration a également été annulée. Les excellents résultats de nos deux acolytes annoncés hier soir ne sont donc plus d’actualité.

2ème étape Au programme de cette 2ème journée, les étapes de classement avec pas moins de 528.88km à parcourir en un peu moins de 12h. La ZR2 entre Le Mas et Les Quatre Chemins était la première spéciale de ce mercredi 1er février, avec un départ à 8h20 pour les premiers numéros. Sur le 2ème secteur de cette journée, long de 215km et reliant le village de Tallard à celui de Saint Nazaire en Royans, trois spéciales attendaient les participants, chacune faisant une vingtaine de kilomètres. Puis 35km de routier les ramenait pour la soirée à Valence. Au terme de cette 2nde étape, 236 voitures sont encore en course, les retraits de pénalités de la première journée ont permis à un grand nombre de concurrents de revenir dans la compétition. En ce qui concerne notre équipage JMW Racing, à savoir Damien Ancelin et Didier Buhot, les résultats sont les suivants : ils finissent juste avant le 200ème dans la ZR2, avec plus de 4000 points de pénalités, ils se rattrapent par contre très nettement dans la ZR3 en terminant à la 17ème place avec seulement 228 points, puis 61ème dans la ZR4 (1997 points) et 52ème dans la ZR5 (1637 points), ce qui les situe au classement général à la 80ème place, avec un total d’environ 10000 points de pénalités. Nous ne pouvons nous empêcher de saluer la belle performance de l’équipage 50 qui à bord de leur Golf GTI de 1979 a fait une journée quasi sans fautes, en finissant, dans les trois dernières spéciales, toujours dans les 20 premiers (ZR3 : 4ème, ZR4 : 13ème et ZR5 : 11ème). Hervé Migeo et Philippe Dudel sont donc 10ème au classement général de cette 2nde journée, avec seulement 2710 points.

3ème étape Aujourd’hui commença la première partie des étapes communes qui s’est disputée dans la Drôme et l’Ardêche. Quatre spéciales étaient au programme de ce jeudi 2 février 2012. La ZR6, longue de 50km, reliant la commune de Saint Pierreville à celle d’Antraigues sur Volanes. a causé l’abandon de quatre nouveaux concurrents (2 italiens, 1 français et 1 monégasque), ce qui accroît la liste des abandons à 62. L’équipage 50 (Migeo et Dudel) finit cette sixième spéciale à la 11ème place avec 248 points, alors que l’équipage 31 (Ancelin et Buhot) termine 84ème, avec 538 points. La ZR7, au départ du Burzet pour plus de 34 km en direction d’Eyriac, a présenté quelques difficultés à nos deux équipages favoris, Hervé Migeo et Philippe Dudel prennent 511 points de pénalités et arrivent 27ème, alors que Damien Ancelin et Didier Buhot sortent à la 129ème place avec 1435 points, leur boîte de vitesse hydraulique étant désormais bloquée, ils ont de gros soucis pour changer rapidement de rapport. Depuis la mi-journée, la DS21 fait donc toutes les liaisons routières en 3ème, d’où certaines pénalités complémentaires sur le routier. Une petite pause déjeuner à Saint Agrève était donc bien nécessaire, d’autant plus qu’il y ont trouvé la fameuse dégustation de tartes aux pommes, bien connue des habitués du Monte Carlo. Deux autres spéciales étaient programmées dans l’après-midi, la ZR8 qui s’élançait du Col de Freydaparet vers la commune de Pailharès (27km), puis la ZR9 de 23 km mettait un terme à cette escapade en Ardêche. La voiture 50 finit ses deux spéciales respectivement 32ème (205 points) et 8ème (62 points) tandis que la voiture 31 crève dans la huitième et sort 188ème (1692 points) puis 95ème (245 points) dans la dernière spéciale de cette troisième journée. Au retour à Valence, les résultats de la 3ème étape tombent : Le podium se compose ce soir d’un Italien (Mario Sala, 1721 points), d’un monégasque (Raffaello Raimondo, 2113 points) et d’un belge (José Lareppe, 2206 points). Et nous retrouvons seulement quelques places derrière Hervé Migeo et Philippe Dudel avec 3736 points (8ème place), puis une bonne soixantaine de places plus loin arrivent Damien Ancelin et Didier Buhot avec 14004 points (74ème).

4ème étape Les étapes communes se sont poursuivies ce vendredi 3 février dans la Drôme, les Hautes Alpes, les Alpes de Haute Provence et les Alpes maritimes avec seulement 2 spéciales de jour : la ZR10 entre Saint Nazaire le Désert et La Motte-Chalançon ce matin et la ZR11 au départ de la Tour-sur-Tinée qui devait aller jusqu’à Utelle. Mais elle a malheureusement du être interompue après le passage de la quarantième voiture en raison de l’obstruction totale de la route par des véhicules au km 9, elle fut donc annulée et en urgence remplacée par une autre zone de régularité. Avant leur retour à Monaco, les résultats de la journée étaient tombés : Hervé Migeo et Philippe Dudel ne prennent que 304 points de pénalité durant cette journée, ils finissent ces deux spéciales à la 6ème (64 pts) et à la 5ème place (240 pts), ce qui leur permet de gagner encore une place au général en attaquant cette dernière nuit à la 7ème place, avec 4040 points. Nous espérons donc que leur ascension va se poursuivre au cours des trois spéciales nocturnes qui les attendent lors de cette étape finale à venir. Quant à notre autre équipage favori, la boîte de vitesse de leur DS 21 leur pose toujours quelques problèmes, par chance ils ne prennent pas de nouvelles pénalités routières lors de cette dernière journée, par contre 780 points viennent s’ajouter à leur total de la veille. Damien Ancelin et Didier Buhot terminent en effet 124ème dans la ZR10 (180 pts) et 62ème dans la spéciale complémentaire (600 pts), ce qui les place à la 71ème place du classement général avec 14784 points. Nous leur souhaitons également bonne chance pour la nuit à venir ; car en effet, trois spéciales sont au programme de cette dernière nuit. Les 228 concurrents encore en course quitteront Monaco et reprendront la route pour les Alpes Maritimes en début de soirée pour attaquer les trois dernières spéciales de cette XVème édition du Rallye Monte Carlo historique.

Etape finale Cette nuit du vendredi 3 au samedi 4 février, les concurrents se sont élancés dans l’étape finale de ce rallye, longue de 246km, avec pas moins de trois spéciales au rendez-vous : la ZR12 entre le Moulinet et La Bollène-Vésubie (23km), la ZR13 allant du Pont-de-Clans à Villars-sur-var (13km) et enfin la ZR14 au départ de Loda et se terminant vers le Col de Braus (30km). Seules 214 verront l’arrivée à Monaco, les abandons ayant encore été nombreux dans la nuit. Heureusement, nos deux équipages préférés sont arrivés à bon port et nous pouvons même saluer leurs performances, Hervé Migeo et Philippe Dudel gagnent encore deux places et finissent ce Monte Carlo 4ème avec seulement 6655 points (ZR12 : 12ème avec 646 pts, ZR13 : 18ème avec 387 pts, ZR14 : 8ème avec 1582 pts) tandis que Damien Ancelin et Didier Buhot remontent de plus de 25 places au général et se classent à la 46ème place avec 21396 points (ZR12 : 75ème avec 2711 pts, ZR13 : 91ème avec 951 pts, ZR14 : 27ème avec 2950 pts). Le podium final est Belge-franco-norvégien, Lareppe finit en effet premier, devant Coppola et Karlan. Après une bonne journée de repos, tous les engagés n’auront plus qu’à se rendre à la magnifique soirée de gala organisée au Casino de Monaco qui clôturera en beauté cette XVème édition du Rallye Monte Carlo historique.

PortFolio