Menu

XIII° Rallye Monte-Carlo Historique, un grand millésime

Ce XIII° Rallye Monte-Carlo Historique a été pour notre Team un grand rallye. Tant par notre participation record avec 9 équipages que par les conditions de routes rencontrées.

Dès la concentration, nous avons eu un avant-goût de neige avant Langres et sa célèbre soupe ;-). Après Poligny, ce fut le festival. Une montée enneigée avec des automobilistes en perdition en train de chainer n’importe où... et cette neige ne nous quittera pas jusque Champagnole où notre ami Jacky pointera avec 17mn de retard, faute de pouvoir doubler. La descente vers St Claude entièrement enneigée avec juste ce qu’il faut de glace en dessous sera également un grand moment. Le passage de la Chartreuse restera le grand moment de la concentration avec 15/20 cm de neige. La fin du parcours de concentration verra la première ZR dans laquelle Jean-Guy Monmarthe et Nicolas Guiset rencontrerons deux problèmes : une crevaison... et la fatigue extrème du co-pilote qui s’endormira en fin de ZR (Bravo....) Le pilote n’osant le réveiller, ils oublieront d’aller pointer au premier CH dans Monaco en se rendant directement au deuxième... Déjà une valise de pénalités pour eux. De leur côté, Alain Champilou et Pascal Laurent feront cette première ZR sans la fameuse calculette qu’ils se sont fait subtiliser à Reims aux vérifs. Pas cool.

Le lendemain, étape de classement en remontant vers Valence. Les deux premières ZR sont annulées. Dommage. Ce sera le Col de Faye puis l’Echarasson glacé. Didier Buhot et Jean-Marie Biadatti étaient bien partis, mais un demi tête à queue leur fera perdre beaucoup de temps. Idem pour Alain Champilou sans clous dans cette ZR. Renato De Silvestri et Olivier Barjon s’égareront dans ce secteur, leur faisant perdre beaucoup de temps au général. De leur coté, Lionel Lassaux et Laurent Trian poursuivent leur bonhomme de chemin sans encombre.

Lundi, c’est le jour de l’Ardèche avec des fortunes diverses pour nos équipages. Frédérik Magdziarek et Philippe Lhomme perdrons beaucoup de temps dans la première ZR suite à un problème sur la tulipe du moyeux et la casse d’un boulon. Ils répareront mais y laisserons beaucoup de temps. De même pour Jacky Molet et José Cothenet qui auront un roulement de roue défaillant, qu’ils ne pourront changer sur cette étape. Jean-guy Monmarthe perdra dans la première ZR 2mn 30 suite à un accident d’un concurrent. en restant bloqué sur la route.Enfin, un problème similaire sera rencontré par Jean-François Pachet et Marc Braisson qui ne devront leur salut qu’à l’annonce du speaker sur le parc fermé de Valence et à un concurrent qui a la bonne pièce ! Une journée avec un Burzet enneigé et glacé, un St Bonnet le Froid entièrement enneigé.

Mardi, c’est la descente vers Monaco. Avec la longue ZR de St Nazaire le Désert dont les 25 premiers kms sont entièrement enneigés. Frédéric Magdziarek doit encore s’arrêter pour réparer. Jacky Molet rencontre dès le départ un problème de bobine qui sera réglé par un garagiste de Crest, avant de crever... Tous les autres équipages poursuivent sans encombre leur bonhomme de chemin. Frédéric Magdziarek décide de ne pas poursuivre dans la dernière nuit. Tous les autres équipages partent à l’assaut de la dernière nuit, assez piégeuse. La voiture de Didier Buhot et Jean-Marie Biadatti présente quelques signes de faiblesses au niveau de la suspension arrière mais ils arriveront à bon port. A noter une partie très délicate dans la plus longue ZR du rallye (Col de Braus - Lucéram : 62 kms) avec la descente du col de l’Ablé entièrement verglacée. Belle perf d’Hervé Migeo et Philippe Dudel qui accrochent la 50ème place.

Au final, une édition difficile par les conditions de route, mais très belle par le choix du parcours et les conditions météo. Un grand merci à nos assistances qui ont toujours été là quand il fallait.

Le classement de nos équipages :

  • 50e - 58 - Hervé Migeo & Philippe Dudel - Alfa Romeo Berlina 2000
  • 71e - 64 - Didier Buhot & Jean-Marie Biadatti - Ford Escort RS 2000 Mk 2
  • 85e - 221 - Alain Champilou & Pascal Laurent - Opel Kadett GTE
  • 124e - 223 - Lionel Lassaux & Laurent Trian - Volvo 122s
  • 129e - 215 - Renato de Silvestri & Olivier Barjon - Talbot Lotus
  • 157e - 211 - Jean-Guy Monmarthe & Nicolas Guiset - Alfa Romeo Giulia sprint GTV
  • 202e - 200 - Jean-François Pachet & Marc Braisson - Ford Escort RS 2000 mk 1
  • 264e - 339 - Jacky Molet & José Cothenet - NSU 1200 TT
  • Abandon - 219 - Frédéric Magdziarek & Philippe Lhomme - Ford Cortina Lotus

Par ailleurs, notre Team termine 12ème sur 20 équipes classées au classement par écurie.