Menu

Un Côte à Côte... bien raide !

Nos équipages sont arrivés hier soir en Espagne au terme d’un parcours marathon des plus difficiles.... et pas forcément au volant des voitures prévues ! En effet, nos amis Frédéric Magdziarek et Philippe Lhomme ont rencontré un gros pépins mécanique sur leur Porsche dès le prologue qui se déroulait vendredi soir sur la côte belge, non loin de la France.

Bien décidé à ne pas en rester là, ils ont filés chercher une voiture de location et ont suivi - bon train visiblement ;-) - le rallye jusqu’au bout à bord d’une Fiat Punto diesel (...) qui se souviendra de son périple à travers la France profonde.

De leur Coté, Didier Buhot et Jean-Guy Monmarthe ont tenu le choc de ces 36 heures de route au cours desquelles ils n’ont pas vraiment eu le temps de flâner ni même de manger tranquillement. Un vrai marathon : Pas moins de 89 spéciales - ils en ont remporté deux - avec certaines très longues puisque l’une d’entre elles faisait pas loinde 150 kilomètres ! Pas facile de rester lucide tout le long, car le rythme est élevé, les routes étroites et en cas de baisse de vigilance, le risque est grand de se tromper avec le road-book !

Ils commettront une erreur dans la nuit qu’ils ont voulu rattraper, ce qu’ils ont fait, mais cela les a mis en retard pour les spéciales suivantes. Dommage car ils figuraient alors en 7ème place au milieu d’une nuée de Belges qui se sont fait une spécialité de ce genre d’épreuve. Au final, ils terminent à la 11ème place sur une soixantaine d’engagés, mais surtout 23 classés et 15 voitures réellement présente à l’arrivée ! Bravo à eu d’avoir tenu le choc. A noter la belle 8ème place de Jean-Louis Royer et Stéphane Falconis.

Le mot de la fin à Jean-Guy : "tu dors, t’es morts".