Menu

Tour de Corse Historique 2012

Ce Mardi 2 octobre a débuté le 12ème Tour de Corse Historique. L’organisateur Yves Loubet a réussi à réduire le nombre d’inscrits en régularité en retrouvant l’esprit d’antan en repartant aux vraies valeurs du rallye, la course à la vitesse, aussi bien VHC qu’en Classic. Les engagés sont répartis en neuf catégories : les VHC "prioritaires" qui sont au nombre de 27 avec des pilotes tels que Gache, Andruet, Comas, etc ; les VHC "I" sont 55 au départ, ils regroupent les voitures de 1977 à 1981 ; les VHC "H2" de 1976 ne sont que 7 ; la catégorie des VHC "H1" (1971-1975) comptent 35 équipages ; la catégorie VHC "G2" rassemblent 4 voitures de 1970-71 ; la catégorie "G1" 3 voitures de 1966 à 69 ; et les VHC "F" sont au nombre de 6 et roulent tous à bord de voitures des années 1962 à 1965. Il y a ensuite la catégorie Classic qui rassemble cette année pas moins de 14 équipages, la voiture la plus ancienne étant de 1965, tandis que la plus récente est de 1984. Et enfin, vient la catégorie VHRS où les pilotes ont du choisir l’une des trois moyennes proposées : haute (44 équipages), intermédiaire (36 équipages) et basse (9 équipages). Ces 292 concurrents accompagnés de leurs copilotes se sont tous retrouvés ce mardi 2 octobre à la salle de la mairie de l’Ile Rousse pour les vérifications administratives puis sur le parking Napoléon, en plein centre ville, pour les vérifications techniques. Ainsi tout était prêt pour la 1ère étape reliant l’Ile Rousse à Saint Florent le lendemain.

Mercredi 3 octobre : 1ère Etape entre l’Ile Rousse et St Florent Lors de cette première journée, 5 spéciales étaient programmées, 3 durant la matinée et deux dans l’après-midi. La 1ère entre Novella et Pedano mesurait 19,44 km, la 2nde entre Isolaccio et Santa Lucia passait par Talasani (13,98km) et la 3ème reliait Linguizetta au parc de regroupement à Tallone (14,75km). Après 1/2h de pause, les concurrents repartaient direct sur l’ES4 entre Tallone et Matra (20,71km), puis enchaînaient avec l’ES5 entre Morosaglia et Ponte Leccia (13.17km). Au terme de cette première journée, nous retrouvons sur le podium Comas en tête avec sa Lancia Stratos, suivi de Gache à bord de sa Porsche 911 Turbo et d’Andruet avec sa Porsche 911 RSR. Nous déplorons malheureusement la sortie de route de Jean-Jacques Compas dès la 2ème spéciale, ce qui ne l’a pas empêché de poursuivre le rallye semble-t-il, mais il n’est désormais plus dans le classement.

Jeudi 4 octobre : 2ème Etape entre St Florent et Porto Après une première nuit dans les terres Corses, les engagés repartaient ce jeudi pour 4 spéciales : une première entre Murato et Volpajola (ES6 de 14,7km) les conduisait à la spéciale 7 entre Penta Acquatella et La Porta (14.2km) où ils pouvaient se poser quelques minutes avant de rattaquer les deux spéciales de l’après-midi, l’ES8 entre Castifao et Bocca di u Prunu (16.6km) puis l’ES9 au départ de Notre Dame de la Serra. Cette dernière spéciale est de loin la plus longue de la journée, avec pas moins de 29,16 km, avant de rejoindre Porto pour la soirée. À la fin de cette 2ème journée, Besson a repris la tête du classement avec son Alpine Renault A110, Gache est toujours 2nd et par conséquent Comas finit cette journée 3ème.

Vendredi 5 octobre : 3ème Etape entre Porto et Porto Vecchio Dès le début de cette troisième journée, un incident empêchait le bon déroulement de l’ES10 entre le Col St Roch et Vico, cette spéciale de 13,76 km a donc tout bonnement été annulée. En revanche les deux autres spéciales de la 5ème étape ont bien eu lieu : l’ES11 entre La Liscia et le Col de Sarzoggio (19,32km) et l’ES12 entre Acqua Doria et Stillicione (14,53km). Puis après un regroupement à Porto Pollo, la 6ème étape comptait elle aussi deux spéciales : l’ES13 de Martini à Fozzano (14,68km) et l’ES14 de Tirolo au Col de Bacino (20,66km). Le classement à la fin de cette 3ème journée a encore bien évolué par rapport à la veille étant donné que Philippe Gache est désormais premier devant Andruet et Redelle (Alpine Renault A110). Il y a déjà 39 abandons au terme de 3ème étape dont Oreille et Comas.

Samedi 6 octobre : 4ème Etape entre Porto Vecchio et l’Ile Rousse Pour cette dernière journée, seules quatre spéciales étaient prévues. L’ES15 reliait le Pont d’Acoravo au village de Zerubia, longue de 20,73km, elle promettait une belle entrée en matière. Puis les 28.72km de l’ES16 entre Ghisoni et Abbazia continuait d’offrir un spectacle de toute beauté à tous les spectateurs ayant réussi à s’installer sur le bord de la route entre Porto Vecchio et Aleria. Enfin l’ES17 entre Antisanti et Muracciole (20,44km) et l’ES18 entre Francardo et Aïti (14,62km) étaient les deux dernières spéciales de cette fabuleuse 12ème édition du Tour de Corse. Nous retrouvons donc sur le podium final à la 3ème place Redele et son copilote Dessex qui avec leur Alpine Renault A110 finissent ses 18 spéciales en 3h 44 min et 18 secondes. Avec 6 minutes et 8 secondes de moins au final, viennent Andruet et « Biche » qui à bord de leur Porsche 911 RSR finissent 2ème. Enfin, c’est Gache et Rivière qui montent sur la plus haute marche du podium, (Porsche 911) ils finissent les spéciales de ce Tour de Corse historique en seulement 3h36min et 7sec.