Menu

Retour sur le XIV° Rallye Monte-Carlo Historique

Ce Monte-Carlo s’annonçait encore la veille du départ désespérément sec, ce ne fut pas le cas. En effet, dès la première ZR en fin de parcours de concentration, les concurrents partis avec les gros numéros allaient trouver la neige sur la route du Col de Castillon, ce fut le cas d’Alain Champilou et Pascal Laurent.

Auparavant, le parcours de concentration fut des plus limpides pour nos équipages, ceux partis de Varsovie dans la liesse populaire eurent l’occasion de se reposer du coté de Dresde, ce qui ne fut pas le cas pour ceux partis de Glasgow.

Dès le dimanche matin, les difficultés sont là pour les premiers partis de Monaco. En effet, la première ZR de la journée est un vrai piège avec toute la neige tombée la veille convertie en glace dans les endroits les plus à l’ombre. Comme un certain nombre d’équipages, Jean-Guy Monmarthe et Nicolas Guiset en feront les frais en tapant un parapet puis en se sortant dans un droite piègeux. Il devront attendre un long moment avant de sortir de ce mauvais pas. Deux autres spéciales de la journées seront également très enneigées alors que le col de l’Echarasson, traditionnellement blanc, sera cette fois totalement sec.

Il en sera de même pour les spéciales mythiques de l’Ardèche : Le Moulinon - Antraigues, Burzet - St Martial, St Bonnet le Froid et Lalouvesc - St Félicien qui se dérouleront sur un parcours entièrement sec si ce n’est quelques plaques de glace ici où là.

Le retour vers Monaco se fera via la plus longue spéciale du rallye, 66 kms, via les col de Soubeyrand et du Perty qui feront quelques dégats notamment dans la descente du dernier recouverte de neige et de glace sur plusieurs kilometres. Une des SM du Team se posera sur le ventre au bord du précipice...

La nuit sera fidèle à la légende, même si la neige est absente du Turini, un col en haut duquel nous aurons le plaisir de passer au travers de deux haies de spectateur : magique. La spéciale Lantosque - Col de Braus sera sans contestation la ZR la plus difficile de ce rallye avec de nombreux pièges liés au verglas et à la glace.

Au final, une voiture de notre Team termine dans le top 10 avec Hervé Migeo et Philippe Dudel à bord d’une 104 ZS affutée. Cette année, tout le monde aura le plaisir de rejoindre le port de Monaco.

Les résultats de nos équipages :

  • 8ème : n°59 - Hervé Migeo & Philippe Dudel - Peugeot 104 ZS
  • 49ème : n°166 - Alain Champilou & Pascal Laurent - Opel Kadett GT/E
  • 54ème : n°62 - Claude Laurent & Dominique Laurent - Citroën GS
  • 125ème : n°112 - Philippe Lefebvre é Thibault Lefebvre - Citroën SM
  • 151ème : n°81 - Damien Ancellin & Jacques Marche - Citroën DS21
  • 164ème : n°41 - Frédéric Magdziarek & Christian Maire - Porsche 911 SC
  • 227ème : n°104 - Jean-Pierre Bonglet & Michel Vacelet - Citroën SM
  • 233ème : n°32 - Jean-Guy Monmarthe & Nicolas Guiset - Alfa Romeo Giulia Sprint GTV

A noter également la 62ème place de Didier Buhot et Jean-Marie Biadatti qui courraient sous les couleurs du Bilou Memory Team et la 191ème place de Christian et Claudine Brethon sous les couleurs du RCVHS.