Menu

Rallye VHC du Béthunois les 14 & 15 septembre 2012 : Victoire pour l’équipage François GUILLEMIN /Patrick CHARLOT

En ce week-end de la mi-septembre, François Guillemin/Patrick Charlot, l’équipage de notre team, a fait le déplacement à Béthune avec leur Opel Kadett GTE pour participer à leur 5ème rallye de la saison 2012. Seulement 9 voitures sont inscrites pour ce beau rallye aux spéciales très courtes qui ne laissent place à aucune erreur. Les forces en présence pouvant prétendre à la victoire sont : Bart Vanhaverbeke/Franck Blondeel sur Mercedes 500 SLC, Jean-Pierre Ducroux/Guillaume Balloy sur Porsche 911SC, François Pontier/David Brognard sur Opel Kadett Gte, les outsiders étant : Damien Gromez/André Rochat, sur Alfa Roméo Gt Veloce, Serge Biecq/Jan Clynckemaillie sur Talbot Sunbeam Ti, Philippe Piette/ Stéphane Rousseaux sur Opel Kadett Gte, José Leveque/Cédric Defrance sur R5 Alpine et enfin Patrice Wattine/Adrien Wattine sur leur légendaire Saab 96.

- Vendredi 14 Septembre : Vérifications administratives et techniques à partir de14h, puis implantation de l’assistance à partir de 17h00. Le départ de ce tour qui ne comporte qu’une spéciale, l’ES 1 , La Clarence - 8,450km, est donné à 19h30. Notre équipage annonce la donne avec un temps de 5mn48s suivi par les sympathiques ’’Opélistes’’ François Pontier/David Brognard à 7s puis la ’’grosse’’ Mercedes 500SLC à 12s3. Il faut signaler que notre équipage connait aussitôt dans la spéciale un petit souci de transmission (arbre de prolonge de pont tordu sur un départ un peu trop rageur de François, engendrant des vibrations de celle-ci à partir de 4000 tours en 4ème). Le seul abandon à noter est celui de nos amis José Leveque/Cédric Defrance sur la Renault 5 Alpine (joint de culasse).

- Samedi 16 Juin : 4 tours/16 spéciales, départ 8h00, arrivée à 23h30. Premier tour, départ à 8h00 : Le temps est frais (11°) Passage par l’assistance (45mn) : vérification de la transmission, changement des pneus, suppression de la rampe de phares et plein d’essence.
- Dans l’ES2 , Les Corriaux - 5,000km, Vanhaverbeke montre la puissance de sa 500SCL Mercedes en signant le meilleur temps : 3mn20,8 mais François signe le 2ème chrono à 1s6, suivi de Ducroux à 7s9 et Pontier à 11s,6.
- Dans l’ES3 , Les Deux Rivières - 6,440km, même ordre d’arrivée : Vanhaverbeke en 4mn33 suivi de François à 4s5 et l’autre François (Pontier), à 6s8.
- Dans l’ES4 , Le Turbeauté - 6,790km, ce même François Pontier, copiloté par David Brognard, signe le scratch en 5mn00s7, notre équipage lui étant à 1s1 et la Mercedes à 6s2.
- L’ES5 , Le Paradis - 8,650km, est annulée en raison de l’indiscipline des spectateurs !!!

Retour à Béthune pour le parc de regroupement (40mn). Le classement Scratch à la fin de ce tour nous donne : François/Patrick 1er, Vanhaverbeke à 11s3, Pontier à 18s2 et Ducroux à 49s… Il faut, hélas, noter les abandons, suite à des ennuis mécaniques, des 2 Kadett Gte : Piette/Rousseaux (fin ES2) et Pontier/Brognard (dans l’ES5) au cours de ce 1er tour du samedi.

Départ pour le 2ème tour des 4 mêmes spéciales à 12h10 : Le temps est beau (24°). Passage par l’assistance (45mn) pour vérifier l’auto de François/Patrick, changer les pneus et faire les pleins.
- Dans l’ES6 , Les Corriaux - 5,000km, les temps sont toujours aussi serrés entre notre Kadett et La Mercedes à l’avantage de celle-ci pour 6/10ème de s !!!!
- Dans l’ES7 , Les Deux Rivières - 6,440km, même taux, même motif, avantage à la Mercedes pour 1s9.
- Dans l’ES8 , Le Turbeauté - 6,790km, François marque un ’’gros’’ coup en faisant le scratch avec 7s8 d’avance sur Vanhaverbeke et s’offre du même coup un petit ballon d’oxygène.
- Dans l’ES9 , Le Paradis - 8,650km, à la Mercedes de faire le scratch de cette spéciale mais avec seulement 1s8 d’avance sur François.

Retour à Béthune au parc de regroupement (40mn) avec une avance au classement général de 14s8 seulement pour nos amis François/Patrick sur la Mercedes. L’équipage Ducroux/Balloy préfère laisser les ’’2 fous furieux’’ s’exprimer sans prendre part au combat… L’incertitude pour la victoire est totale, et la suite de ce Rallye nous promet une belle empoignade entre les deux équipages prétendantes !!!

Départ pour le 3ème tour 4 spéciales à 16h15 : Le temps est toujours beau (23°). Passage à nouveau par l’assistance (45mn) pour vérifier la transmission de la Kadett, changer le ressort de rappel de l’accélérateur qui donne des signes de fatigue mais aussi purger le circuit de refroidissement qui monte en pression sans raison manifeste et enfin, faire les pleins.
- Dans l’ES10 , Les Corriaux - 5,000km, François/Patrick, gèrent à nouveau leur avance sans pour autant ’’forcer’’ l’allure : 3s1 d’avance sur Vanhaverbeke.
- Dans l’ES11 , Les Deux Rivières - 6,440km, même tarif, 1s4 d’avance pour nos amis.
- Dans l’ES12 , Le Turbeauté - 6,790 km, ce ne sont que 8/10eme qui séparent notre Kadett de la Mercedes .
- Dans l’ES13 , Le Paradis - 8,650km, là, avantage à la Mercedes pour 1/10ème de seconde !!!

Retour à nouveau à Béthune pour le regroupement (40mn). L’incertitude est toujours la même, malgré l’avance de 20s de François/Patrick sur l’équipage de la Mercedes. Derrière, leur 1er poursuivant, Ducoux/Balloy, pointe à 2mn26s6.

Départ pour le 4ème et dernier tour de nuit à 19h55 : Début de la fraicheur du soir (17°). Passage à nouveau par l’assistance (45mn) pour vérifier l’auto, monter la rampe de phares, changer les pneus et, bien sûr, faire le plein d’essence.
- Dans l’ES14 , Les Corriaux - 5,000km, notre équipage contient les assauts de leur adversaire avec 7/10 de seconde d’avance.
- Dans l’ES15 , Les Deux Rivières - 6,440km, avantage à la Mercedes avec 1s1 d’avance.
- Dans l’ES16 , Le Turbeauté - 6,790km, avantage à nos amis pour 1s7.
- Dans l’ES17 , Le Paradis - 8,650km, pour 1/10ème de seconde… avantage à notre équipage.

Retour à Béthune au parc de regroupement (15mn) pour le passage sur le podium et la remise des prix et enfin entrée au parc fermé vers minuit et demi... Il est à préciser que deux nouveaux abandons ont marqué cette dernière boucle : La Saab de Patrice et Adien Wattinne dans l’ES 14 et la Talbot Sunbeam Ti de l’équipage Serge Biecq/Jan Clynckemaillie sur le routier, après la dernière spéciale du rallye.

La journée a été longue et la bagarre pour la 1ère place très intense…

Nos amis François Guillemin/Patrick Charlot ont gagné de haute lutte ce 13ème Rallye du Béthunois face à un adversaire qui n’a jamais rien concédé avec leur belle et efficace auto, la Mercedes 500SLC du Team Belge Silver-Arrow.

Juste une petite anecdote, à notre arrivée au pied du podium vers 23h30, Philou et moi avons entendu le speaker annoncer la perte de la tête du rallye dans l’avant dernière spéciale avec un temps supérieur de 59,9s par rapport à la Mercedes… Imaginez le stress ressenti ! Mais dès l’arrivée de François/Patrick, ceux-ci nous ont rassuré et ont fait rectifier, avec le soutien de l’équipage Belge très fair-play, cette erreur de transcription des temps. Ouf…

- Classement : 1er : François Guillemin/ Patrick Charlot : Opel Kadett GTE, 8 scratchs remportés. 2ème : Bart Vanhaverbeke/Franck Blondeel : Mercedes 500 SLC, 7 scratchs. 3ème : Jean-Pierre Ducroux/Guillaume Balloy : Porsche 911 SC. 4ème : Damien Gromez/André Rochat : Alfa Romeo Gt Veloce. 5 ème : Serge Biecq/Jan Clynckemaillie : Talbot Sumbeam Ti

Notre équipage remercie les Organisateurs pour ce beau rallye et l’accueil qu’ils ont réservé aux concurrents, et également le travail de l’équipe : Philou et Patrick.

Il est à noter que c’est la 3ème victoire de François avec sa Kadett GTE sur ce Rallye du Béthunois : en 2011 et 2012 : avec Patrick Charlot et en 2009 avec Vincent Oleska. (P.S. : Rallye 2010 annulé).

Tous les résultats sur : http://www.ffsa.org/res_rallye.php?id=1898&catCourse=ral

Deux vidéos de ce rallye VHC : http://www.youtube.com/watch?v=y91Ll-ZazNU (VHC : début à 0mn50 et puis de 6mn30 à 7mn 21) http://www.youtube.com/watch?v=SLekR931iWo&feature=related

De nos envoyés spéciaux : Philou et Patrick - 19/9/12. ©Photos : Philippe Menet.

PortFolio