Menu

Rallye VHC de Dijon Côte d’Or des 12 & 13 mai 2012

François - Patrick 5ème : Une course menée d’une main de maître !!!

En ce week-end des « Saints de Glace », François Guillemin/Patrick Charlot, l’équipage de notre team, a fait le déplacement à Dijon pour participer à leur 3ème rallye de la saison 2012. Pas moins de 27 voitures sont présentes pour ce rallye coefficient 3 de la Coupe de France des Rallyes VHC, avec à leur volant des équipages de renom : Jean-Claude Andruet/Biche, Alain Triniane/ Marie-France Triniane, Jean-Pierre Levasseur/Michel Foucry, Guy Burnichon/Serge Mollar, Jean-Pierre Lajournade/Mélanie Ronfort, Hervé Bailliere/Elisabeth Bailliere … 12 Porsche au départ, mais aussi 4 Bmw, 3 Alfa-Roméo, 2 Opel, 2 Renault, 1 Alpine, 1 Ford, 1 Volkswagen et 1 Volvo.

- Samedi 12 Mai : 2 tours de 3 spéciales, départ 11h30. Le temps pluvieux et frais de ce samedi matin laisse le doute sur le choix des pneus, mais le retour du soleil vers 10h30 coupe court au dilemme, le vent très frais faisant sécher rapidement les sols.

Premier tour à 11h30 :
- Dans l’ES1, Grenant-Labussière, 9.7 km, Jean Claude Andruet se pose en patron du rallye en signant le meilleur temps.
- Dans l’ES2, Thorey-Oucherotte, 6.8 km, la surprise du jour vient de notre équipage … qui signe le meilleur temps devant Jean-Claude Andruet avec 2.1s d’avance !!!
- L’ES3, Labussière-Arcenant, 18.1 km, est annulée en raison de la panne du système de radio PC course.
- Retour à Dijon/Chenove pour le parc de regroupement (57mn), puis passage par l’assistance (30mn) pour vérifier l’auto, faire le plein et changer les pneus.

Départ pour le 2ème tour des 3 mêmes spéciales à 15h50.
- Dans l’ES4, Grenant-Labussière, les ’’Porschistes’’ prennent les choses en main en prenant les 5 premières places, François/Patrick sont 6ème à 18.5s devant 3 autres Porsche.
- Dans l’ES5, Thorey-Oucherotte, notre équipage signe le 3ème temps à 4s d’Andruet/Biche.
- L’ES6, Labussière-Arcenant, avec ses longues lignes droites et des côtes au pourcentage élevé, est favorable aux voitures puissantes. François/Patrick se placent à une honorable 4ème place et à 39.3 s de Jean-Claude Andruet/Biche.

A la fin de cette première journée, notre équipage François/Patrick tire malgré tout leur épingle du jeu en se classant à la 3ème place à 1mn07s d’Andruet/Biche. L’équipage Triniane est lui 2ème, 30s devant l’Opel : une belle performance.

- Dimanche 13 Mai : 2 tours de 3 spéciales, départ 8h30. Le temps ensoleillé et frais de ce dimanche matin laisse notre équipage un peu dubitatif. En effet, ce temps est propice aux Porsche et François dit « qu’il va ramasser » et que conserver la 3ème place sera très difficile ! Un fait nouveau va, en plus, handicaper François. En effet en se rendant au parc fermé à pied, il s’est justement prit les pieds dans un obstacle, le faisant chuter lourdement et se blessant à la main gauche (foulure du poigné ? et plaie importante) mais aussi au genou gauche. Il décide, malgré la douleur, de prendre le départ et … de voir ! Passage par l’assistance pour 15 mn. Il est à signaler que notre assistance est sous le même chapiteau que celle de Jean-Claude Andruet. Biche, conformément à sa légendaire gentillesse, pose un pansement provisoire et donne des antalgiques à notre pilote. Et voilà les équipages partis pour cette deuxième journée du Rallye de Dijon.
- Dans l’ES7, Grenant-Labussière, François qui ne peut conduire qu’avec la main droite, concède 29.4s au 1er et se classe 10ème. Il cherche de nouveaux gestes de pilotage, malgré tout, afin de compenser l’impossibilité de se servir de son bras gauche. Cette mésaventure lui fait perdre sa 3ème place du classement : Lajournade/Ronfort et Levasseur/Foucry sont respectivement 3ème et 4ème, il est maintenant 5ème au général.
- Dans l’ES8, Thorey-Oucherotte, François trouve d’autres automatismes pour piloter et l’on peut s’en rendre compte avec son temps : 4mn 10.4s soit 13s de plus que le 1er, Jean-Claude Andruet . Il fait le 7ème temps de cette spéciale.
- Dans l’ES9, Labussière-Arcenant, la dernière de ce 3ème tour, notre équipage fait le 5ème temps, et ne concède que 39.7s à Jean Claude Andruet /Biche.
- Retour à Dijon/Chenôve à 11h30 au parc de regroupement (57mn). Les équipages en profitent pour se restaurer, mais aussi pour François se faire soigner. A nouveau, Biche, ainsi que les gentilles ’’infirmières’’ de l’Ecurie Cobra et l’épouse de Jean-Marie Guinchard se chargent de prodiguer des soins à François : il se souviendra longtemps de cet avatar. A 13h30, c’est le passage à l’assistance (30mn) effectuée par Patrick, le fidèle mécano assisté par Philou, le photographe de l’équipe.

Départ pour le 4ème et dernier tour de 3 spéciales à 14h.
- Dans l’ES10, Grenant-Labussière, spéciale très sinueuse, à nouveau, François améliore son temps du matin. Il est 8ème avec un chrono de 22.4s de plus qu’Andruet. Il semble que les places pour le scratch soient figées : 4 Porsche devant notre équipage !
- Dans l’ES11, Thorey-Oucherotte, à nouveau 8ème place pour François/Patrick à 10.1s de cette fois Jean-Pierre Levasseur en bagarre avec Jean-Pierre Lajournade pour la 3ème place.
- Dans l’ES12, Labussière-Arcenant, 7ème temps pour nos amis et donc 5ème place au général.
- Retour à Dijon/Chenôve, vers 15h30 pour le podium avec pour notre équipage, la joie d’avoir réalisé une belle performance.

→ Notre équipage remercie les Organisateurs pour ce beau rallye et l’accueil qu’ils ont réservé aux concurrents. Quand à François, il a une pensée toute particulière pour la gentillesse et la douceur dont a fait preuve l’équipe des infirmières qui l’ont dorloté et lui ont permis de terminer ce rallye.

- Classement : 1er : Jean-Claude Andruet/Biche : Porsche RSR, 8 scratchs remportés. 2ème : Alain Triniane/ Marie-France Triniane : Porsche RSR, 1 scratch. 3ème : Jean-Pierre Levasseur/Michel Foucry : Porsche, 1 scratch. 4ème : Jean-Pierre Lajournade/Mélanie Ronfort : Porsche. 5ème : François Guillemin/Patrick Charlot : Opel Kadett GTE, 1 scratch. 6ème : Geoffrey Godie/André Godie : Porsche. 7ème : Norbert Gelin/Pierre-Noel Buys : Porsche. 8ème : Bernard Philippon/Renaud Musch : Ford MK1. etc…

Il est à noter qu’il n’y a eu que 3 abandons en VHC, ce qui souligne la qualité des autos présentes à ce rallye, alors qu’en ’’moderne’’ (vainqueur : Dany Snobeck/Jérome Degout sur Citroën C4 WRC) le plateau a perdu 38 voitures sur 92 engagés.

Tous les résultats sur : http://asadco.free.fr/rndco/2012/rndco2012.htm

De nos envoyés spéciaux : Philou et Patrick - 16/5/12. ©Photos : Philippe Menet.

PortFolio