Menu

Legend Boucles de Spa 2012

Ce week end du 18 février s’est disputée la 11ème édition des Legend Boucles de Spa : un plateau d’excellence avec des stars de légende, tels que Bjorn Waldegaard, Didier Auriol, ou José Lareppe, au volant de voitures d’exception (Ferrari 308 GTB Groupe 4, Mazda RX9, …) et le tout sur un parcours hors du commun ! Malheureusement la neige n’était pas au rendez-vous et les concurrents ont connu des routes en plein dégel, synonyme de boue et de passages verglacés par endroits. Les conditions de route tenaient plus du tracteur forestier que de la voiture de rallye ! Comme chaque année, deux catégories pour deux moyennes imposées : les engagés en Legend roulaient à 80km/h de moyenne et ceux en Classic avaient quant à eux une moyenne pour l’ensemble de leurs spéciales fixée à 50km/h. L’autre distinction entre les deux catégories était également la taille du parcours et le nombre de spéciales : la distance totale de l’événement était de 460,35 km pour la catégorie Legend avec pas moins de 12 spéciales (140,16km), tandis que les voitures roulant en Classic avaient un parcours de 463,90 km dont 126,97 km réparties sur 11 spéciales. Parmi les plus connues, on notera que la Clémentine et Stoumont étaient bien évidemment au programme. Après des vérifications administratives et techniques réalisées le vendredi après-midi, le départ a pu être donné le samedi matin aux alentours de 9h, pour plus de 12h de rallye.

Au terme de cette sportive journée, sur les 157 voitures engagées en Legend qui avaient pris le départ, seules 100 sont arrivées au bout de cette 11ème édition. Le classement de cette catégorie Legend a très rapidement été dévoilé : le podium est entièrement belge, il se compose de Jean-Pierre Van de Wauver et Eric Marnette sur la première marche du podium, avec seulement 214,04 points, ils roulaient à bord d’une Lancia Beta Monte Carlo de 1976. Sur la seconde marche, Raymond Horgnies et son copilote Cédric Pirotte (Porsche 911 de 1971) finissent avec 258.31 points et à peine 10 points derrière, nous retrouvons Robert Droogmans et Johnny Vankriegen, également à bord d’une Porsche 911 S de 1974.

Il n’en fut pas de même pour la catégorie Classic, en effet, de nombreux remaniements de classement ont été effectués dans les heures et même les jours suivant l’arrivée. D’un point de vue purement effectif, sur les 140 voitures ayant pris le départ, seulement 111 sont arrivées au bout. Et sinon, en ce qui concerne les résultats, nous sommes désormais en mesure de vous donner officiellement la composition du podium, qui est là encore entièrement belge et, pure coïncidence, c’est également une Lancia qui se retrouve sur la 1ère marche. C’est en effet Michel Horgnies et Yannick Albert à bord de leur Lancia Fulvia 1,6HF de 1970 qui remporte cette 11ème édition dans la catégorie Classic avec 224 points, juste derrière eux Filip De Munck et Jens Vanoverschelde terminent avec 239,04 points avec leur Lada 1600 Groupe 2 de 1976, puis Marc Tannier et Noël Panier (Lancia Fulvia 1.6 HF de 1970) viennent compléter le podium avec 281.40 points.

Concernant le Team JMW Racing, huit membres avaient répondu présents à ce rallye belge, sept rémois et un vosgien. Presque tout le monde a donc quitté la Champagne dans la matinée du vendredi pour se retrouver pour le déjeuner dans un petit restaurant à proximité du podium de départ. Tous étaient là, bien décidés à donner le meilleur d’eux-mêmes, mais comme tout le monde sait, la conviction n’est parfois pas suffisante et certains ont connu bien des embûches, et je ne fais malheureusement pas référence aux tâches d’huile dans l’escalier de l’étape fagnarde, magnifique maison d’hôtes dans laquelle logeait tout le Team ! En effet, si la matinée et l’après-midi se sont plutôt bien passées pour tout le monde, et même très bien pour certains, Lionel Lassaux finit en effet premier de la quatrième spéciale, la nuit n’a pas toujours été synonyme de chance pour tout le monde : Eric Guitton et Riccardo Agnesina font un tête à queux dans une spéciale, La Volvo de Lionel Lassaux perd un phare, l’Opel Kadett d’Alain Champilou a crevé, … Et donc au général, nous retrouvons pour le Team JMW Racing :

Renato de Silvestri et Sarah Jourdain, Sunbeam Talbot Lotus de 1981, 12ème (488,36 poins)

Lionel Lassaux et David Croizet, Volvo 122 S de 1966, 20ème (715,68 points)

Eric Guitton et Riccardo Agnesina, Volvo PV 544 de 1961, 25ème (753,44 points)

Alain Champilou et Pascal Laurent, Opel Kadett de 1976, 60ème (1665,24 points)

Frédéric Magdziarek et Philippe Lhomme, BMW 2800 CS de 1970, 85ème (3969,10 points)

Jean-françois Tabala et Jacques Vallat, R5 Alpine Groupe de 1977 Abandon, 136ème

Deux équipages rémois étaient également présents avec nous durant ce week end : Jorge Carvalheiro et Joao Da Silva, qui à bord de leur Alfa Roméo 2000 GTV de 1971, finissent 29ème avec 821 points et les frères Juhentet, avec leur MG B GT de 1967, furent dans l’obligation d’abandonner suite à une panne d’alternateur durant la dernière spéciale.

PortFolio